Capsule 2.63

Félicien
Bonniot
Pauline
Jacquelin

Capsule 2.63

21.05 — 07.06.20

Les femmes-abeilles, 2018

Film d’animation (fusain, animation 2d), 1 min 32 sec
Dessins : Pauline Jacquelin
Montage et animation : Félicien Bonniot

Les femmes-abeilles est le premier court-métrage d’une collection de films animés en cours de réalisation. Inspiré de faits divers ou de faits de société, chaque court-métrage s’attache à lever le voile sur diverses modalités d’interactions entre animaux et humains, tout en tentant d’approcher les formes sauvages du présent. Qu’il s’agisse de cohabitation ou de confrontation, la promiscuité des espèces s’écrit à travers un dessin charbonneux et une atmosphère sonore dénuée de paroles. Ces films prolongent ainsi le geste amorcé dans les grottes par certains humains des dizaines de milliers d’années en arrière.

 

Félicien Bonniot : D’une image obscure à une page blanche, le parcours de Félicien Bonniot navigue entre plusieurs eaux. Titulaire d’une maîtrise en cinéma à l’Université Lumière de Lyon, il entre à l’école des Beaux-Arts de Nantes où son travail vidéo et photographique explore la traversée des paysages, des territoires et tourne autour des mystères de l’image (Les Mirages, Vie et mort d’une jeune fille...). Il réalise plusieurs vidéo-clips pour le groupe Les Marquises (Only Ghosts, Jennie’s Magic Cast-On, Recorded Home…). Depuis 2017, il co-réalise des films d’animation avec Pauline Jacquelin.

 

Pauline Jacquelin : Diplômée en arts plastiques et en cinéma (école des Beaux-arts de Nantes, université Paris 3), Pauline Jacquelin pratique le dessin, la peinture et le montage d’images fixes ou animées. Elle explore les relations entre l’observation du réel et la fabrication d’images à partir de son expérience, des images comme autant d’instants inventés et de motifs autour desquels dériver. En collaboration avec des artistes, des auteurs et des musiciens, elle est illustratrice (Éloge des arborinidés de J. Nouveau) et a réalisé plusieurs vidéo-clips (Les Marquises, Ithaque...). Depuis 2017, elle co-réalise des films d’animation avec Félicien Bonniot.

 

 

La programmation vidéo 2020 de la capsule 2 a été confiée à Sébastien Escande. 

Depuis 2006, Sébastien Escande, connu sous le pseudonyme «Barbapop» organise des concerts, expos, projections DIY à Lyon et ailleurs, publie des fanzines et s’implique dans des collectifs autogérés de cinéma (Météorites), poésie (Moult), micro-édition (Fanzine Camping), ... Depuis deux ans il mène aussi une recherche sur les cultures en marges et a publié le livre «Underground business» en 2019. «Que ce soit une soirée, un festival, un livre, une programmation, il s’agit toujours pour moi de mettre en place des lieux d’échanges, relier les gens qui m’entourent et de faire connaitre les artistes que j’aime.»

Horaires: 

24h/24h depuis le passage des Halles de l'Île